Prix LVMH : le label Doublet de Masayuki Ino et Rokh raflent la mise

« Après la Française Marine Serre l’an dernier, le prix LVMH a couronné pour sa cinquième édition un créateur japonais : Masayuki Ino. Celui qui a fondé en 2012 sa marque baptisée Doublet a marqué le jury grâce à son approche conceptuelle du vêtement, réinventant un vestiaire mixte urbain tout en clins d’oeil graphiques, qui lui vaut désormais de remporter une dotation de 300 000 euros accompagnée d’un dispositif de mentorat par le groupe LVMH. »

Retrouvez cet articles sur Fashion Network en cliquant sur ce lien !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales En savoir plus